Accueil » Le champagne : ce que vous devez savoir avant de déguster

Le champagne : ce que vous devez savoir avant de déguster

par Sara
champagne

Pendant des fêtes et des célébrations entre amis ou en famille, le champagne se trouve à presque tous les repas sur les tables. Cela est dû par l’habitude ou par la tradition héréditaire. Mais peu de personnes se posent les questions comme sur son historique, ce qu’il contient et les étapes de sa production. N’est-ce pas ? Si oui, les lignes ci-dessous vous donneront plus amples informations avant de le servir.

D’où vient le Champagne ?

Avant tout, pour ceux qui ne connaissent pas, le champagne c’est un vin. Entre le Ve et le XVe siècle, dans les royaumes chrétiens, la vigne est occupée par les religieux. Et le vin est utilisé et bu uniquement au cours de la messe. L’histoire du premier roi de France Clovis qui convertit au catholicisme qui a rendu célèbre les vins de Champagne. En effet, il a été baptisé par le Saint Remi, évêque de Reims et ces vins de Champagne ont été consacrés un soir de Noël 496 pour célébrer sa fête.

Quelques centaines d’années plus tard, grâce au mariage de Philippe le Bel avec Jeanne de Navarre, le destin des vins de Champagne associa à la couronne de France.

Les différentes variétés de champagne

Il existe plusieurs types de champagne comme millésimé, le champagne rosé, le champagne crémant, les cuvées spéciales, le champagne blanc de noirs et le blanc de blancs tel que le ruinart blanc de blanc et beaucoup d’autres.

Pour le champagne Blanc de blanc comme indique son nom c’est un vin élaboré par de raisins blancs, parfois on l’appelle aussi blanc de Chardonnay ce qui est exclusivement provenant de Chardonnay. Il est en général d’une grande élégance, fin et délicat. Au contraire, le blanc de noirs qui a beaucoup de corps, blanc d’apparence, a en exactement été produit à partir de cépages rouges comme le pinot noir et pinot meunier

En fait, il est difficile de faire le choix de la bonne bouteille de champagne parmi ces différents types, l’idéal qu’il faut connaître avant tout votre goût, car si vous aimez un style que l’autre, elle ne sera pas perçue comme « bonne ».

Les étapes pour l’élaboration d’un champagne

Étant spéciale, cette boisson est issue d’une méthode longue et complexe. En effet, la plupart des bouteilles de champagne ont été élaborées 15 mois minimum et 3 ans pour les millésimés. Il existe 7 cépages qui sont autorisés dans l’élaboration de ce liquide, mais les 3 les plus majoritaires sont le Chardonnay, le pinot noir et le pinot meunier.

Tout d’abord, après la vendange passe la fermentation pour avoir les arômes ainsi que le style du champagne. Cette étape se fait dans des cuves en inox et précède l’assemblage des cépages, des crus, voire des années.

Ensuite, le chef de caves associe des vins différents de manière à obtenir une cuvée ayant des particularités précises. C’est l’étape la plus importante, car elle va déterminer en grande partie le caractère du vin. Puis, au moment de la mise en bouteille, on ajoute de la liqueur de tirage, ce qui provoquera une seconde fermentation ou « la prise de mousse ». Ce stade peut durer de 6 à 8 semaines.

Enfin, avant le bouchage définitif et après la maturation, l’ultime étape du dosage intervient. Afin de bien équilibrer le taux de gaz carbonique et l’acidité naturelle du vin, on lui ajoute une petite quantité de liqueur de dosage ou liqueur d’expédition. Souvent, le dosage est composé de vin de réserve et de sucre de canne. Pour que la liqueur épouse harmonieusement le reste du vin, un repos de 2 à 4 mois lui est nécessaire.

Facebook Comments